Les mutuelles communales : ce que vous devez savoir

  • Accueil
  • Les mutuelles communales : ce que vous devez savoir
image

Les mutuelles communales : ce que vous devez savoir

Avec la baisse constante des niveaux de remboursement du régime général de Sécurité sociale, il devient de plus en plus difficile de se passer d’une bonne complémentaire santé. On estime que 3 Français sur 10 ne se soignent pas pour des raisons financières.

Alors pour venir en aide à leurs habitants, de nombreuses municipalités ont mis en place des « mutuelles communales », anciennement appelées « mutuelles de village ». L’idée est de regrouper tous les habitants qui le veulent, pour ainsi négocier en groupe des conditions tarifaires nettement plus compétitives auprès d’un assureur. Les cotisations peuvent ainsi être jusqu’à 60% moins élevées pour le même niveau de prestation. L’idée est d’améliorer l’accès aux soins et de renforcer la solidarité des habitants de la commune.

Maintenant pour proposer des tarifs aussi attractifs, la mutuelle communale joue très classiquement sur l’effet de groupe. La municipalité commence par sonder les habitants et recenser tous les foyers intéressés. En effet, l’adhésion se fait sur la base du volontariat et n’est évidemment pas obligatoire. Une fois l’estimation faite de cette clientèle potentielle, elle peut ensuite démarcher différents assureurs santé et mutuelles et sélectionner le professionnel qui propose les meilleures conditions aux futurs adhérents. À noter que ce travail de préparation peut être également confié à une association mandatée par la commune.

Et donc certaines communes, par souci de simplicité, font le choix d’un contrat unique assorti d’un tarif unique.

1. Le problème dans ce type de contrats c’est que cela ne répondra pas directement à vos besoins ce qui pourra vous générer un reste à charge.

D’autres préfèrent proposer une sélection de formules dédiées à différents publics, comme les étudiants, les travailleurs indépendants et les retraités. Chaque formule, dans ce cas, dispose d’un tarif unique ou différencié par tranche d’âge.

Dans l’ensemble ce qu’il faut retenir c’est que la commune n’est pas le prestataire de services juste un intermédiaire donc le consommateur passera toujours par la compagnie d’assurances en cas de besoins d’aide.

De plus pour être sûr d’avoir une mutuelle avec le bon tarif cette mutuelle doit répondre à vos besoins en matière de santé. Donc en passant par une mutuelle ou un courtier ce dernier doit obligatoire identifier vos besoins pour la période à venir (allez-vous faire des travaux dentaires – avez-vous des lunettes à faire etc).

C’est donc sur cette base que la mutuelle ou le courtier devra vous proposer un devis qu’il est dans l’obligation de vous expliquer.

Pour finir on n’est jamais mieux servi que par soi-même, vous devez donc faire cette démarche vous-même.

Copyright © 2020 Dromen Agency .